Qu’est-ce que les méthodes d’éducations dites traditionnelles ou coercitives …

Commençons tout d’abord par la définition dans le dictionnaire du mot coercitif…

  • Qui exerce une ou des contrainte(s), obligation(s), règle(s).
  • Qui contient le droit de coercition c'est-à-dire le pouvoir d'obligerde contraindre quelqu'un à faire (ou pasquelque chose.

Pour bien comprendre pourquoi nous en sommes arrivés là, cherchons l’origine de cette méthode...

Elle semble avoir fait son apparition lors de la création des clubs canin, de dressage, issu de la SCC (Société Central Canine).

 

Ces clubs se sont ouverts sous l’initiative d’anciens maitres-chiens de l’armée, qui de par leurs expériences acquises lors de leur service, ont mis à la disposition des particuliers leurs connaissances en matière de dressage (qui de base servait pour dresser des chiens dits « d’utilités » pour l’armée).

Mettant tous les chiens (tous types et toutes races confondus) dans un même panier, 

sans prêter attention à l’individualité et la sensibilité de chaque chien, beaucoup sont ressortis avec des troubles psychologiques.

 

Plus tard ces chiens ont développé des problèmes de comportement, crainte, stress, agressivité sur humains et/ou congénères …



Les questions qui se posent…

 

Cette méthode n’est-elle pas spécifique aux chiens de l’armée ?  (Cela ne justifie pas ce qu’engendre cette méthode sur l’état psychologique et émotionnel de ces chiens).

 

Et malgré la « bonne volonté » au commencement de ces maîtres-chiens, ont -il transmis les bonnes méthodes d’éducations ou de dressage ?

 

 

Le problème aujourd’hui est que cette méthode a perduré de génération en génération, transmise sur des on-dit…et sur des bases qui se sont avérées par la suite être en incohérence totale avec la réalité de l’apprentissage ou de la hiérarchisation du chien.


Après l’histoire … l’explication des bases la méthode.

 

 

          La méthode traditionnelle ou coercitive est une méthode construite sur la base d’informations erronées concernant le chien et son mode de fonctionnement.

Elle regroupe le concept de la dominance et du soumis ; de la hiérarchie et bien plus encore…

 

          Mais également l’utilisation d’outils qui sont obsolètes, dont l’utilisation est dépourvue de sens et surtout douloureuse pour le chien.

 

          Le principe est d’obliger le chien à exécuter un ordre (c’est moi le maître, « le chef de meute » donc tu dois obéir) sous peine d’une punition ou d’un rappel à l’ordre.

Pour cela, on peut avoir recours à tous types de sanction pour arriver à ces fins.

Coup sur le museau, coup de laisse, saccade au collier étrangleur, la technique de l’hélicoptère ou encore du pendu. La liste est encore vaste et peut monter crescendo niveau violence…


Cette méthode ne laisse pas de place à l’initiative de l’animal, ni a ses envies ou émotions.

 

 

Le mot d’ordre est le contrôle en toutes circonstances, ce qui fait de ces chiens des ROBOTS, des chiens mécanisés limités à une seule loi…celle du maître.


        Pour conclure, cette éducation dite « traditionnelle » peut modifier le comportement, les attitudes et les émotions d’un chien rapidement et causer des dégâts psychiques importants, qui peuvent parfois pour les cas les plus touchés, mener à l’euthanasie (chien dit « mordeur » constatation des faits au lieu de comprendre pourquoi on en est arrivé la).

 

          C’est une éducation primitive du plus fort et du plus faible.

 

Un besoin de pouvoir pour celui qui n’est pas maître de sa vie ou de son environnement et qui ressent le besoin de contrôler l’autre plutôt que de vivre dans la compréhension et l’harmonie de chacun.  (Il est plus simple de s’en prendre au plus faible, se sachant en position de force).

"La fin justifie les moyens pour certains"

…A RÉFLÉCHIR… et partager pour faire changer les mentalités et ces méthodes archaïques.

 

Méfiez-vous des éducateurs canins qui vous parlent de dominance entre vous et votre chien.

Posez-vous les bonnes questions et dites-vous que l’éducation ne part peut-être pas dans le bon sens.

 

 

N’hésitez pas à voir l’article: Pour bien choisir son éducateur canin.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Partenaires: