L'apprentissage de la propreté chez le chiot

L’apprentissage de la propreté chez le chiot

 

           La propreté fait partie des premiers apprentissages que l’on souhaite donner à son nouveau compagnon.

           Il est important de mettre en place les règles dès l’arrivée du chiot, pour éviter de commettre des erreurs qui au fil du temps peuvent perdurer et s’avérer plus compliqué à résoudre par la suite.

 

 

           Dans cet article je vous propose de découvrir de nombreux conseils utiles pour vous aider à apprendre la propreté à votre chiot de manière efficace et respectueuse.


Comment faire pour que mon chiot soit propre ?

 

Pour que votre chiot apprenne à être propre, il faut déjà comprendre comment il fonctionne…

Dans un premier temps la patience sera votre première alliée…

 

Beaucoup de personne souhaiteraients que leur animal soit propre tout de suite.

L’apprentissage de la propreté ne se fait pas en une semaine, il faut lui laisser le temps d’intégrer les nouvelles informations mais surtout, lui laisser le temps de grandir.

 

La capacité d’un chiot à se retenir dépend de son âge.

Se retenir s’apprend progressivement, en même temps que les mécanismes physiques du chiot évoluent.

L’acquisition du contrôle sphinctérien n’est pas totale avant l’âge de 6 à 7 mois.

 

Avant cet âge, il est donc tout à fait normal que votre chiot « s’oublie » encore à la maison sans que cela ne soit inquiétant.

 

Les règles de base de la propreté A FAIRE OU NE PAS FAIRE.

 

·         Si votre chiot « s’oublie »

Il ne faut absolument pas le frapper, le secouer ou encore lui mettre le museau dans son pipi comme certains le disent ou peuvent penser.

Cette méthode n’arrangera rien ! Elle peut en revanche créer beaucoup de problèmes plus tard…un chien craintif, un retard d’apprentissage, une difficulté à apprendre la propreté liée à une mauvaise gestion de ses émotions (stress, angoisse) ...

Donc cette « méthode » on l’oublie !

 

·         Le sortir régulièrement

Ayant une petite vessie pas encore suffisamment musclée pour se retenir longtemps, il faut sortir votre chiot régulièrement.

Les premiers temps toutes les 2 / 3 heures (adapter selon l’âge et la taille du chiot (c’est-à-dire que la taille de la vessie du chiot type yorkshire est forcément plus petite que celle d’un chiot berger allemand).

Le but étant de faire en sorte que votre chiot n’ait pas l’occasion de faire à l’intérieur.

 

·         Récompenser quand il fait dehors

Le fait de le récompenser systématiquement au début quand il fait ses besoins à l’extérieur permet au chiot d’associer que quand il fait dehors c’est positif pour lui.

Récompenser un comportement permet le fait qu’il soit reproduit par la suite.

C’est l’une de règles les plus importantes pour que votre chien comprenne ce que vous attendez de lui

 

 

·         On ne nettoie pas devant lui

Quand vous vous apercevez que votre chiot a fait ses besoins quelque part dans la maison, il est important de ne pas nettoyer devant lui.

Il pourrait prendre ça comme du jeu ou de l’attention.

On ne donne pas d’importance à cette « bêtise ».

Ne punissez jamais votre chien SANS l'avoir pris en flagrant délit.

Il ne pourra pas associer le mauvais comportement, c’est déjà trop tard.

 

·         Anticiper les moments à risque

Durant cet apprentissage il faut penser à la place de votre compagnon.

Pensez qu’il aura notamment besoin de se soulager après une sieste, une séance de jeu oud'éducation et après le repas.

Si votre chien commence à tourner en rond et renifler le sol c’est peut-être qu’une envie pressante arrive.

Faites attention à ces petits signes.

 

·         Être cohérent dans l’apprentissage

Pour faire comprendre à votre loulou que le pipi c’est dehors… quand vous le voyez faire ses besoins dans la maison, associer l’action (en train de faire pipi) à votre demande.

C’est-à-dire porter le chiot au moment où il fait pour le déposer dehors, si vous disposez d’un jardin où l’emmener à l’extérieur.

Le seul fait d’être dérangé et déplacé au moment où il fait ses besoins permettra de lui faire associer que pipi c’est dehors.

A force de répétitions cela l’incitera à aller de lui-même dehors.

 

·         Eviter les tapis de propreté et journaux

Comment voulez-vous faire comprendre à votre chiot qu’il n’a pas le droit de faire ses besoins dans l’intérieur alors que vous lui autorisez un lieu dans la maison où faire ses besoins.

Un peu contradictoire non ?...

Le plus simple est de lui apprendre uniquement que les besoins se font à l’extérieur et seulement à l’extérieur.

 

Le fait d’utiliser des outils d’apprentissages comme celui-ci rallonge la durée d’apprentissage et peut parfois devenir permanent s’ils sont mal associés ou mal utilisés.


Apprendre la propreté demande de la patience et de l’investissement.

Ces conseils vous aideront à apprendre à votre chiot à être propre, tout en tissant un lien de confiance entre vous et votre compagnon.

 

Le mot d’ordre à retenir : Rester ZEN.

Écrire commentaire

Commentaires: 0

Partenaires: